Qui sont les prochaines cibles de l’épervier?

Depuis son éclosion de son œuf, cet oiseau redoutable n’a de cesse de surprendre plus d’une personne. Il attrape tout sur son passage les rats, les poussins, les lézards.

S’il est aussi puissant par ses grilles, la question est celle de savoir si on peut peut s’en affranchir ? autrement dit qu’elle est le profil parfait d’un eperviable ?

De Titus Edzoa à Mebengo ‘o le profil de l’éperviable parfait est le suivant :

-Mégalomanie

-Cleptomanie

-Egoisme et égocentisme

-Appetit du pouvoir.

A côté de ces personnalités  mégalomanes, nous avons remarqués des d’autres plus modestes, qui ont une longévité  aux responsabilités plus grande. Ils n’ont pas peur de se fondre dans la foule, ils sont humbles pas prétentieux, fond leur travail avec passion et abnégation.

Ainsi, il est possible de ne pas passer dans les griffes de l’épervier. Et la meilleur recette est le service.

 Pourquoi le service ?

Lorsqu’on est au service de la nation,  ministre, député, délégués du gouvernement, directeur d’ entreprise publique ou parapublique, l’erreur est souvent de se prendre pour le chef de l’Etat. En effet il faut changer de paradigme. A ces niveau de fonction, il faut faire preuve des 7 clés du management responsable à savoir :

L’efficacité

  • Prendre plaisr  à faire travail et en faire une passion
  • Laisser  une trace positive de son séjour dans son poste et sur la terre
  • Apporter une valeur ajoutée dans son organisation
  • Rendre son département performant

L’intégrité

  • Il faut être intégre, congrue, authentique et conscient
  • Faire preuve d’un  leadership conscient et authentique
  • Faire preuve de  cohérence stratégique et la gouvernance de son département
  • Toujours s’auto évaluer, faire des audits avant la prise de fonction,et apporter des  corrections
  • Valoriser l’ethique dans son organisation

Le dévouement

  • Etre empathique  
  • Faire preuve d’un  leadership bienveillant et donner  la primauté à la  volonté de servir
  • Favoriser la santé organisationnelle: bien-être, santé et sécurité au travail
  • Mettre son département  au service du bien-être durable de leur communauté
  • Valoriser le vivre ensemble

L’audace

  • Avoir le  courage des gestionnaires et le leadership transformationnel
  • Favoriser l’entrepreneuriat responsable comme forme d’audace et la création de valeur partagée
  • Favoriser l’entreprise apprenante et la culture d’innovation
  • Naviguer de l’innovation sociale à la transformation sociale

La solidarité

  • Faire preuve du  respect au quotidien: courtoisie, convivialité et collégialité
  • Faire preuve du  leadership partagé et le travail d’équipe
  • Faire preuve de la gestion de la diversité en entreprise
  • Faire preuve del’économie solidaire et l’économie du partage

L’humilité

  • Faire preuve d’humilité au quotidien: accepter ses forces et ses faiblesses
  • Utiliser l’humilité comme moteur du changement: comment apprendre de ses erreurs
  • Les différentes formes de reconnaissance au travail: la personne, les processus et les résultats
  • Utiliser l’humilité organisationnelle comme source d’avantage concurrentiel

L’agilité

  • Dévélopper l’intelligence émotionnelle et la complexité comportementale
  • Faire preuve de  gestion agile des personnes et des équipes: de l’entreprise agile à l’entreprise «opale»
  • L’appréhender des paradoxes du développement durable

Voila en substance l’antidote contre l’épervier, le service à son prochain et à la communauté. Vous attendiez les noms? Ce n’est pas plaisant de former les ressources et les bloquer. Il y’a d’autre forme de punition. Dans certains pays cela n’existe presque plus.

Publicités

Auteur : pekani

Je suis un chercheur en quête permanente de la vérité. Du pourquoi de la vie et du comment vivre. Dans cette quête je me suis rendu compte que l’Afrique regorge d’énorme trésor qu'il suffit simplement de creuser. Je vous invite à me suivre vous serez content