Comment être prospère d’après le mythe Eton- manguissa-Sananga du mô môro (mô mbotô) ? Quels sont ses équivalents dans d’autres cultures ?

Le mômôro ou petit homme, est une légende des forêts de la localité des de la lékié et du Mbam, Ntui et mbangassina au Cameroun.

Sa spécialité était de soumettre les jeunes enfants à une épreuve et réalisait leurs affirmations et leur imagination. Généralement après avoir bloqué sa victime, il lui projetait une image de terreur dans la délivrance était conditionnée par un message de malheur du genre oui j’accepte j’aurai un malheur. Mais les enfants avertis donnaient des affirmations positives, du genre nous seront une bonne famille prospère, dynamique et plein d’amour. Même s’il se fâchait il réalisait le vœu.

Cette légende se retrouve également dans la légende du nain du lamido dans la région de l’Adamaoua. Ce nain vous rencontre sur votre chemin et commence à lutter avec vous. Il possède  un sac en bandoulière qui a tous ces secrets,  l’adversaire de nain ne doit que rechercher une chose pendant cette lutte féroce, arracher son sac. Dès qu’il l’a fait, ce nain devient impuissant. Est-ce que ce n’est pas la même histoire qui est racontée dans la bible sur l’histoire de  Jacob qui a lutté toute une nuit avec Dieu et dont l’issu s’est terminé par une bénédiction.

Quelle est la leçon de cette histoire et ses applications dans la vie active ?

La vie peut être aussi brutale et violente avec vous, soyez et restez positif. Le miracle se produit devant une émotion vive et une affirmation positive.

Le désir dominant de chacun peut être cristallisé en sa réplique
matérielle grâce à un but déterminé, soutenu par des plans bien
précis, le tout consolidé à l’aide de la loi naturelle du rythme
hypnotique (épreuves de la vie) et du temps. Bonne  recherche.

Publicités

Auteur : pekani

Je suis un chercheur en quête permanente de la vérité. Du pourquoi de la vie et du comment vivre. Dans cette quête je me suis rendu compte que l’Afrique regorge d’énorme trésor qu'il suffit simplement de creuser. Je vous invite à me suivre vous serez content