Les accidents de la route au Cameroun sont à l’origine des pertes en vie humaines sont estimées à 1200 personnes par an et coûtent au Cemeroun plus de 100 milliards de Francs CFA d’après le journal de 13h de la CRTV du 26 mars 2019

Causes des accidents et facteurs de risque

Comportement de l’usager de la route

Le comportement de l’usager de la route est dans la plupart des cas la cause des accidents de la circulation. En effet, s’il arrive que des accidents aient des causes excluant le comportement (par exemple chute d’un arbre sur le véhicule), cela reste rarissime. Les causes comportementales sont essentiellement un non-respect du code de la route, bien que certains comportements accidentogènes puissent être conformes au code. Il arrive aussi bien souvent que plusieurs usagers aient commis une faute.

Substances influençant le comportement

Certaines substances psychoactives ou drogues (dont l’alcool) et certains médicaments en particulier les hypnotiques et les tranquillisants (notamment les benzodiazépines), influencent le comportement, en ralentissant les réflexes, en diminuant la vigilance (risque de somnolence) voire en faussant le jugement. Le cannabis au volant est aussi mis en cause dans l’augmentation des risques d’accidents mais de manière moindre que l’alcool et avec des mécanismes différents.L’alcool, la cause ou une des causes majeures de nombreux accidents.

Fatigue, baisse de vigilance et somnolence

On constate une baisse de vigilance environ toutes les heures et demi ou toutes les deux heures, avec un pic d’accident à quatre heures du matin et un autre entre treize et seize heures : cette hypovigilance touche 7 automobilistes sur 10 au Cameroun, ce qui en fait la première cause d’accident mortel sur nos routes.

Pour limiter les conséquences de l’endormissement au volant, particulièrement lors des longs trajets, certaines routes à grande circulation sont équipées de bandes latérales rugueuses, qui provoquent des vibrations dans le véhicule lorsque celui-ci roule dessus. Des points  d’arrêt  obligatoire permettent aux automobilistes de s’arrêter et se reposer en toute sécurité.

Vitesse

La vitesse joue un rôle aggravant en cas d’accident, mais est aussi en soi une des causes déclenchâtes d’accident : lorsque l’on roule plus vite, le temps de réaction ne change pas, mais la distance parcourue est plus importante et la marge de manœuvre face à un événement inattendu devient donc plus difficile. L’énergie du choc est également plus importante (proportionnelle au carré de la vitesse, une vitesse 20 % plus élevée, provoquera un choc 44 % plus violent) un risque de perte d’adhérence plus important, notamment en cas de coup de volant (l’accélération en virage augmente selon le carré de la vitesse, cf. Cinématique > Mouvement circulaire)un allongement de la distance d’arrêt. Ainsi, un événement banal à basse vitesse peut devenir un accident à vitesse élevée. Ceci a été corroboré par de nombreuses études.

Publicités

Auteur : pekani

Je suis un chercheur en quête permanente de la vérité. Du pourquoi de la vie et du comment vivre. Dans cette quête je me suis rendu compte que l’Afrique regorge d’énorme trésor qu'il suffit simplement de creuser. Je vous invite à me suivre vous serez content