Opération épervier, détournement des derniers publics les leçons des 5M d’Ishikawa: Nous sommes tous coupables


Selon Ishikawa, les causes possibles d’un incident peut se retrouver sous 5 angles dénommés les 5M, matière, méthode, main d’œuvre, milieu, moyens

-La Matière

L’argent, objet des causes de la survenance des incidents. Si l’argent est la cause de la survenance des détournements, nous pouvons nous poser la question de savoir qu’elle était sa nature ? Sous quelle forme il a été détourné ? En espèce ? Par virement ? Par retro-commission ? En tout état de cause il faut se poser la question de savoir quel est le moyen efficace par lequel le détournement n’est pas possible ? L’expérience nous   montre qu’il y’ a pas de détournement zéro même les pays scandinaves qui ont le taux de détournement et corruption le plus faible, connait tout de même ce phénomène, mais il suffit de trouver des moyens efficaces  susceptibles de les réduire de manière significative.  

-La méthode

On entend par méthode, l’ensemble des mesures prises pour anticiper les cas de détournements pour cela, une batterie de méthodes avaient été mis sur pieds. Le contrôle supérieur de l’État, la conac, le ministère des marché publics. Ces  mesures ont contribué à ralentir mais pas à mettre fin aux détournements et à la corruption. Peut-être on a pas suffisamment touché les personnes par une formations adéquate.

-La main d’œuvre

Aucune action n’est aussi efficace si on ne place pas l’homme au  centre.Ainsi De bas en haut, chaque acteur doit s’approprier du concept. Le président de la république doit réunir son cabinet, les ministres doivent le faire avec leur collaborateurs, les directeurs ainsi de suite. Et chacun doit signer un engagement d’éthique. Cependant il est à ce poser la question si le milieu n’est pas déterminant pour encourager ces pratiques.

-Le milieu

Le milieu ou l’environnement dans lequel se passe les pratiques de corruption ou de détournement sont toujours  pointés du doigt. En effet les gens qui détournement sont souvent mis sous pression par leur entourage, (famille, amis, maitresse), certains sont considérés ou se considèrent comme des messies de leur famille et subissent une pression financière au point de trouver d’autre source de financement pour couvrir les besoins de tous genre. Si chacun pouvait faire l’effort de se prendre en charge, cela réduirait considérablement ces vices.

-Les moyens

Les moyens sont les éléments par lesquels les pratiques de corruptions ou de détournement peuvent être réduites. Les moyens doivent être donnés ceux qui combattent se fléau, pour qu’ils apportent des réponses à chaque fois qu’une solution est trouvée. Il faudrait également que ceux qui participent à la gestion au quotidien de la chose publique disposent des moyens nécessaire pour être lucide à chaque circonstance de leur vie. Salaire équivalent aux charges moyen, argent de mission à temps, moyen à temps pour les affectations, etc…

Publicités

NYANGONO DU SUD ,du supermarché de mokolo à coqueluche des Camerounaises

Nyangono est l’artiste qui défit les lois de la physique. D’aucuns s’attendaient à une musique respectant les normes,la class, les notes la voix.

Cependant, ce musicien est venu avec autre chose. Il a réussi à percer le mystère du goût de ses consommateurs. La musique au plat. Il donne ce dont ses consommateurs ont besoin.  »ça déjà commencé »

Nous nous souvenons de la foire à Douala à Bepanda, il était le dernier à prester, malgré la pluie, il a fait le plein de la cour. Il est la réel incarnation de l’audace, la volonté et l’efficacité. Nous lui souhaitons bon vent dans sa direction.  »ça déjà commencé » Ayayouille

Une autre solution à l’opération épervier

Les prisons des deux villes Yaoundé et Douala  comptent un ancien premier ministre, plusieurs  ministres directeurs généraux d’entreprise publiques et para-publiques et leur collaborateurs.Quelle réponse apportée à ce phénomène?

L’Opération Épervier est une vaste opération judiciaire initiée dans le cadre de la lutte anti-corruption au Cameroun. Cette opération a été lancée par le gouvernement du Premier ministre Ephraïm Inoni en 2006 sous la pression des bailleurs de fonds internationaux.

D’anciens ministres et des dirigeants d’entreprises publiques ont ainsi été arrêtés et condamnés3. Ainsi, en mars 2008, l’ancien ministre de l’Économie et des Finances Polycarpe Abah Abah et l’ancien ministre de la Santé Urbain Olanguena Awono ont été arrêtés pour détournements de fonds. Gervais Mendo Zé, l’ex-patron de l’audiovisuel public, est emprisonné à Kondengui. L’ex-ministre Alphonse Siyam Siwé écope de 30 ans de prison pour des détournements de fonds au port autonome de Douala en décembre 2007.Roger Ntongo Onguéné, l’ancien patron des Aéroports du Cameroun, écope de 30 ans de prison. L’homme d’affaires Yves Michel Fotso est arrêté en 2010, et fait l’objet de plusieurs condamnations dont la prison à vie.

Le président Paul Biya a toutefois été accusé d’utiliser en partie cette opération anti-corruption pour écarter des personnalités, souvent eux-mêmes anciens protégés du président, à des fins politiques. (Wikipedia)

Si la corruption est un phénomène, nous pensons qu’il faut chercher à apporter de réponses plus adaptées .

Ainsi, l’ensemble des citoyens pensent que les emprisonnements de ces individus ne servent pas le pays. Car ce sont des personnes bien formées qui auraient été utiles à la société.

En outre il y’a des méthodes plus douces encore, qu’il faudrait  poser comme  actions d’anticipation par exemple.

-Les contrôles et les audits interne, et ces personnes devraient être au dessus des ministres de telles sorte que les fautes commises leur seraient imputable.

-L’informatisation des procédures

-La postulation des marchés publics en ligne

-Le suivi des trains de vie des personnalités publiques au moment de leur fonction. Et la déclarations des biens avant toute prise de fonction.

Les ministres devraient quant à eux demander un contrat d’amnistie dans le cadre de leur fonction et il incomberait à l’État de s’assurer pendant cet exercice qu’aucune faute ne sera commise.

L’État devrait libérer ceux qui sont détenus et leur demander de créer de la valeur et de l’emploi, et ces derniers ne devraient plus exercer une fonction publique sur une période déterminée, ni se lancer en politique ou créer des actions visant à déstabiliser le pays.

L’ensemble de la population devrait être sensibiliser sur ce qu’on appelle le service et servir. Nous avons hérité d’une portion de terre pour un vivre ensemble avec des cultures différentes, nous devons rendre cette portion de terre habitable, vivable par le service, la solidarité, la paix. Le plus facile est commencer tous les jours à la maison , de passage sur la rue, par un regard attentifs. Puis de poser des actes de sécurité sur la voie publique.

-En veillant à ne pas téléphoner au volant ou sur le guidon de la moto

-De s’assurer que son véhicule est en bon état avant de le déplacer

-De  ne pas conduire sous l’emprise d’un drogue ou de l’alcool

Que ceux qui nous gouvernent, sachent qu’ils n’ont pas besoin de poser des grandes choses pour être respecter. Qu’ils soient proches des populations, que les trous de routes soient aussitôt bouchés.

Ce sont tous ces actes qui bien faits feront disparaitre progressivement tous ses maux

Comment gagner de l’argent en bloguant ?

Voici donc les 6 points :

1- Pensez à un titre frappant pour votre article

2- Ayez une belle photo


3- Soyez concis

4 – Incluez des appels à l’action « forts »

5- Partager ensuite votre article sur LinkedIN, Facebook et Twitter

6- Répéter les étapes 1 à 5

Pour avoir plus de détails abonnez vous à mon blog , posez moi des questions , partagez.

PROF MAURICE KAMTO: STRATEGIE OU SUICIDE POLITIQUE? QUELLE ANALYSE?

L’homme du pénalty marqué s’est fait connaitre d’abord par sa conférence de presse au lendemain des élections présidentielles, puis il a enchainé des meetings et depuis plusieurs mois des marches pour manifester son  »hold up électoral »

L’illusion du suicide politique

En effet,plusieurs personnes se posent des questions sur la psychologie de cet éminent professeur. Est-il un fou furieux; un psychopathe? Un suicidaire? Sont autant de questions recensées de tous les coins par un grande nombre de personne.

Faits politiques

Le constat objectif montre les points suivants:

-Plus que jamais cet homme et son parti politique polarise la sphère politique et Cameroun et son agilité ajouté à son audace, fait de lui une personne influente

-Il se positionne désormais comme un contrepoids crédible contre le régime en place

-Il a plus d’audiences que tous les partis politiques de l’idéologie alternative

Le professeur semble être plus rusé qu’on ne le croit. Mais il doit faire attention à sa branche radicale pour avoir plus de crédibilité.